L'actualité sur les
Fibromes

Ne souffrez pas en silence à cause des myomes – Le témoignage d’Audrey

Audrey5Nom: Audrey
Âge : 50 ans
Profession : Responsable administrative et commerciale dans une administration locale

Les saignements permanents, l’anémie, les douleurs profondes et les ballonnements font maintenant partie du quotidien d’Audrey Young qui souffre de myomes.

Cette femme de 50 ans, originaire d’Hamilton, à Leicester, souffre de myomes utérins depuis trois ans et ses symptômes s’aggravent progressivement.

Saignements forts

Audrey, mère d’un garçon de 17 ans, explique : « Mes règles devenaient plus abondantes mais je pensais que c’était simplement lié à mon âge. Je suis partie en vacances et mes règles étaient si fortes que j’ai commencé à me dire que ce n’était quand même pas normal. À mon retour, je suis allée voir mon médecin et l’écographie a montré que j’avais un myome de 2 cm. Il a également découvert un polype qui était bénin au moment où ils l’ont testé.

« Mon estomac gonfle comme si j’étais enceinte et du sang n’arrête pas de couler. Certains jours, je dois même changer ma serviette hygiénique toutes les heures tant je suis inondée. La douleur est abominable et je peux même sentir où se trouve le myome: il est sur ma gauche.

« Comme je perds énormément de sang, je suis très anémique et je dois prendre du fer liquide. C’est assez désagréable et constipant. »

Environ 40 femmes sur 100

Les myomes utérins – des excroissances bénignes (non cancéreuses) qui se développent dans l’utérus – sont fréquents. Environ 40 femmes sur 100 en développent à un moment ou à un autre de leur vie.

Ils apparaissent le plus souvent chez les femmes âgées de 30 à 50 ans, mais peuvent également se développer chez des femmes plus jeunes ou plus âgées.[1] Les myomes sont deux à trois fois plus fréquents et ont tendance à être plus étendus et nombreux chez les femmes d’origine afro-caribéen.[2]

Nombre de femmes n’ont pas conscience de la présence de myomes parce qu’elles ne présentent pas de symptômes. Néanmoins, près d’une femme sur trois chez qui se forment des fibromes manifeste certains symptômes qui peuvent comprendre des règles abondantes, longues et douloureuses, des saignements entre les menstruations, une sensation d’être « remplie » dans le bas du ventre, de la douleur et de l’inconfort pendant les rapports sexuels, des difficultés pour devenir enceinte et des fausses-couches.1

Traitement

Audrey, qui travaille comme responsable administrative et commerciale dans une administration locale, a reçu un médicament pour limiter les saignements. Le médicament a été efficace au début mais les saignements sont redevenus plus abondants et une échographie réalisée dernièrement a révélé que le myome était passé de 2 à 3,5 cm.

Audrey s’inquiète à présent qu’on lui préconise de subir une intervention chirurgicale majeure, ce qu’elle espère encore pouvoir éviter.

« Je savais qu’il grossissait parce que j’avais très mal et que ma coagulation sanguine s’aggravait. Parmi leurs options, les médecins me suggèrent une hystérectomie mais je n’en ai pas très envie. Je compte retourner consulter mon spécialiste pour discuter des autres possibilités qui s’offrent à moi mais je suis très inquiète à l’idée de subir une grosse opération. »

Conseil

Audrey, dont la mère avait des myomes et a subi une hystérectomie, conseille aux autres femmes qui présentent des symptômes de règles abondantes, de la douleur et des ballonnements de consulter leur médecin. « Si vos menstruations sont abondantes et que vous avez mal, ne faites pas comme si tout allait bien : passez des examens, car il pourrait s’agir de myomes. Ne vous laissez pas influencer par certaines personnes qui vous disent que c’est normal : prenez rendez-vous chez votre médecin pour savoir où se situe le problème et comment le traiter.

« Et ne laissez pas les myomes vous ôter la vie. Moi-même, j’essaie toujours d’aller de l’avant et de ne pas laisser les myomes prendre le contrôle. »

[1] NHS Choices 1, Fibroids, at: http://www.nhs.uk/conditions/Fibroids/Pages/Introduction.aspx (Accessed February 2015)

[2] BFT British Fibroid Trust, What is Fibroid?, http://www.britishfibroidtrust.org.uk/whatis.php (accessed February 2015)

[3] Fibroidsconnect.com est entièrement développé et financé par Gedeon Richter

Disclaimer

"You are now leaving www.fibroidsconnect.com". Links to all outside websites are provided as a resource to our visitors.

Gedeon Richter accepts no responsibility for the content of other websites.